Devenir franchisé : 4- La (les) journée(s) « Découverte »

 

Au cours de votre réflexion, vous allez être tenté d’approfondir encore davantage (après les rencontres et contacts avec les franchisés du réseau) la découverte du réseau avec lequel vous envisagez de poursuivre.

 

Bon nombre de franchiseurs (pour ne pas dire la quasi-totalité d’entre eux) mettent en place à votre attention une ou plusieurs journée(s) « Découverte ».

 

Chaque enseigne a sa propre définition de ce type de journée. Mais, pour le candidat à la franchise, cette journée est souvent une phase clé dans sa décision de poursuivre ou d’arrêter avec cette enseigne.

 

A quoi servent ces journées ?

 

  • Pour le futur franchisé : « Vis ma vie de franchisé »

 

Cette journée doit être mise à profit pour observer le fonctionnement et la réalité opérationnelle quotidienne du concept que vous avez sélectionné.

 

Au-delà des échanges que vous pourrez avoir avec les franchisés et le franchiseur, cette journée doit voir permettre de :

 

    • Vérifier que le concept est bien celui qui vous intéresse ;

    • Vérifier que vous êtes prêt(e) à passer de nombreuses heures par jour pendant la durée d’un contrat dans cette activité ;

    • Voir si vous aimez le produit que vous vendez ;

    • Comprendre la vie d’un entrepreneur / franchisé ;

    • Etc.

 

Vous devez également constater de visu :

 

  • Quelle est l’ambiance générale dans l’enseigne ;

  • Quel est le savoir-faire et la valeur ajoutée de l’enseigne ;

  • Comment le client perçoit l’activité ou le produit ;

  • Comment le franchisé organise sa journée (y compris en dehors des heures d’ouvertures pour un commerce) ;

  • Quelles sont les difficultés de management / gestion que vit le franchisé ;

  • Etc.

 

En définitive, en l’espace de quelques heures à quelques jours, vous devez impérativement vérifier que le projet que vous avez en tête correspond avec ce que vous venez de « découvrir ».

 

Il sera trop tard de s’interroger lorsque le contrat sera signé !

 

Pour autant, il ne faut pas craindre de sortir de ce type d’expérience avec de nombreuses interrogations. Tout ne peut se régler en quelques heures. Il ne faut pas non plus se sentir en décalage opérationnel (« je ne suis pas compétent ») puisque le rôle du franchiseur sera de vous apporter le savoir-faire nécessaire pour mener cette activité à bien.

 

  • Pour le franchiseur : « Ce candidat peut-il devenir un de mes franchisés ? »

 

De son côté, le franchiseur mettra cette période à profit pour vérifier que vous correspondez au profil qu’il recherche. A l’issue de cette période de découverte, le franchiseur organisera un débriefing de son côté pour comprendre :

 

  • Quelle aura été votre attitude pendant cette journée ;

  • Les interrogations ou les craintes que vous avez à ce stade ;

  • Votre motivation réelle ;

  • Etc. 

 

Cette journée est donc très importante pour le franchiseur également. 

 

Nos conseils :

 

Cette phase sera l’une des bases de votre décision de vous engager durablement avec l’enseigne ou non. 

 

Prenez donc le temps de « digérer » cette période pour faire le bilan de cette expérience et n’oubliez pas d’échanger avec le franchiseur à l’issue.

 

Une « découverte » réussie permet une bonne projection dans sa future vie de franchisé !

Devenir franchisé: 3- Prise de contact avec les franchisés du réseau

 

Afficher l'image d'origine

Les coordonnées des franchisés sont fournies dans le DIP, que vous n’aurez pas toujours à ce stade. Le meilleur moyen de les obtenir reste de les demander au franchiseur, mais attention toutefois, celui-ci vous orientera naturellement vers des franchisés plus enthousiaste et disposés à être contacté que la moyenne, pas forcément représentatifs.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est important que vous rencontriez plusieurs franchisés, et ceux-ci à plusieurs stades de maturité (en fonction de la taille et l’âge du réseau) Selon leur ancienneté dans le réseau, leur perception et préoccupations divergent. Un tout jeune franchisé à encore frais ses démarches administratives, les travaux, la communication d’ouverture et les problèmes rencontrés quand un franchisé plus ancien sera plus à même de vous parler de gestion, recrutement, montée en puissance, … Leurs différentes visions sont capitales pour vous faire une bonne idée globale. 

 

Vous devez aborder le maximum de points avec eux :

 

Sur l’enseigne et le marché : 

  • Leur perception de l’enseigne et celle des clients,

  • Le suivit réel du franchiseur, l’animation du réseau, la communication,

  • La situation de la concurrence, l’évolution du marché

  • L’adaptation et la souplesse de l’enseigne face aux changements marché/mode/concurrents…

 

Sur l’aboutissement de leur projet : 

  • Le coût réel total de leur installation (frais avant ouverture, intérêts d’emprunts, imprévus, travaux, bail, …)

  • L’ensemble des démarches accomplies, les délais à prévoir, les éventuelles erreurs commises,

  • Toutes sortes de difficultés qu’ils n’avaient pas anticipées…

  • Les actions déterminantes du franchiseur 

 

Sur leur vie en tant que franchisé et les résultats financiers : 

  • Sont-ils consultés par l’enseigne, quelles critiques font-ils au franchiseur ? 

  • Comment se sentent-ils et ce qu’ils envisagent (quitter l’enseigne, ouvrir un 2ème établissement, …)

  • Quels sont leur CA, leurs rémunérations ? Les chiffres sont-ils conformes à ceux communiqués par le franchiseur ?

 

Portez une attention particulière aux établissements qui auront une dimension et un emplacement similaire au projet que vous envisagez. N’hésitez pas à vous faire passer pour un client afin de tester le concept et observez s’il y a une vraie uniformité, et un respect de l’image de l’enseigne que vous a communiqué le franchiseur. 

 

Notre conseil :

 

Cette étape est primordiale, vous devez vous y consacrer pleinement. Dans le cas de très jeunes réseaux, il est très compliqué d’avoir ce retour d’expérience et c’est à vous d’estimer les risques. C’est au contact des franchisés d’un réseau, qui ont comme vous ont porté leur projet, que vous aurez la meilleure perception de la réalité.