faire connaître son point de vente franchise

Six bonnes pratiques pour faire connaître son point de vente en franchise au moment de son ouverture (avec un petit budget).

Etape essentielle pour un nouveau franchisé : faire connaître son point de vente et l’installer dans le paysage commercial.

Comment y arriver et se démarquer au plus vite de ses concurrents ? Voici 6  bonnes pratiques sur lesquelles miser.

Bien connaître son enseigne, son marché, ses clients

Cette première réflexion est essentielle pour déterminer pourquoi les clients viendront de préférence chez vous plutôt que chez vos concurrents. Soyez ainsi en mesure de dire précisément qui seront vos clients, pourquoi ils achètent vos produits (à quel besoin ceux-ci répondent-ils ?  Sur qui s’appuyer pour être recommandé (qui sont les acteurs du bouche à oreilles et prescripteurs), comment s’informent vos clients, quelle est la zone de chalandise etc…

Répondre à ces questions de manière précise vous permettra de cibler vos supports de communication et d’affiner votre argumentaire.

Faire de la semaine d’ouverture un évènement majeur

Misez sur ce moment clé de la vie de votre point de vente. Et évitez de faire comme les autres, en ne faisant que lister tous les avantages de vos produits et boutique lors de vos actions de communication. Innovez pour cette ouverture : cela attirera les curieux !

Dégustation, portes ouvertes, présence d’un people local, opération de parrainage par des commerçants voisins, essais gratuits, prix spéciaux, promotions : les idées de différenciation ne manquent pas et ce, même pour les plus petits budgets.

L’ouverture est le moment où jamais de créer du trafic alors n’hésitez pas !

Garder en tête que vous devez d’abord vendre !

En effet, contrairement à ce que dit le titre de cet article : à l’ouverture de votre point de vente et compte tenu de votre budget limité, votre principal objectif de communication doit être de déclencher des ventes !

Des ventes nombreuses seront quoiqu’il en soit le signe que vous avez fait connaître votre point de vente et que vous pourrez compter sur du bouche à oreille positif.

Faites vous une raison : se faire connaître et communiquer sur son image…est l’apanage des gros budgets.

Alternez les supports  les quelques semaines précédant et suivant l’ouverture

L’idée est que d’une semaine à l’autre, ou toutes les deux semaines, vous vous fassiez connaître par des moyens différents et de manière alternée ; Plus le nom de votre enseigne et vos produits seront vus, plus les clients vont retenir son nom et celui de vos produits.

Ayez recours aux : flyers, brochures, affichage local, la distribution de goodies, la presse, la radio, etc…en alternance.

Elaborez un plan marketing, même succinct

Nous avons déjà abordé ce point dans un article précédent. L’idée, là, est bien de planifier, et de budgéter, semaine après semaine ou mensuellement, les actions de façon à avoir une vision globale, à tenir son budget mais aussi à ana lyser les retombées de telle ou telle action. Qui sera à renouveler ou pas en fonction de sa rentabilité.

Rentabilisez vos dépenses de communication

Car une autre bonne pratique est de miser sur un ROI maximum de vos actions. Ce qui n’est pas facile à anticiper, puisque c’est une première fois.

Pourtant il existe un bon moyen pour que savoir si ces actions seront rentables : qu’elles aient comme objectif de déclencher des ventes !

Il existe des ratios qui permettent de faire ces calculs : les taux de retour moyens des mailings, ou e-mailings sont connus. En fonction de vos prévisions de vente vous saurez vite si vous communiquez à perte.

Print Friendly