plus-minus-balance 3d

Se lancer en franchise, vos peurs sont-elles fondées ?

Se lancer en franchise, vos peurs sont-elles fondées ?

Vous avez pour projet de créer votre entreprise, et vous pensez sérieusement à la franchise. Pourtant, vous n’osez toujours pas franchir le pas ! Dans votre esprit, tournent en boucle les risques et inconvénients liés à la création d’entreprise, et précisément en franchise.

Ces peurs sont-elles fondées ? Quelle est la réalité de ces freins ?

La franchise, cela coûte cher

C’est une évidence : intégrer un réseau de franchise représente un coût supplémentaire par rapport à une création pure d’entreprise. L’apport personnel est plus important et doit être considéré sérieusement.

Mais certes, la somme à débourser en démarrage d’activité en franchise est élevée (Pour 47% des nouvelles installations supérieur à 100 000€), mais le retour sur investissement est de 2 à 4 ans. Contre parfois 6 à 7 ans pour une création ex nihilo, si la société créée passe le cap des 3/5 ans !

Cet apport financier aura surtout une contrepartie importante et réelle : conseils, formations, de la logistique et un réseau d’approvisionnement, une marque et une image forte et toute la force d’un réseau…entre autres ! De plus, si vous avez l’accord de votre futur franchiseur, les banquiers seront plus ouverts à la discussion, ce qui peut faciliter votre premier pas !

Vous investissez aussi, en quelques sortes, dans la sécurité et l’accompagnement, qui vont manquer à celui qui se lance seul !

Etant franchisé, je bénéficie certes de l’appui du réseau…Mais je vais perdre toute mon indépendance !

Rejoindre un réseau signifie que, même si vous êtes juridiquement indépendant, vous avez des liens très étroits avec votre tête de réseau : il s’assure de la bonne application de son savoir-faire, et de son concept, il demande du reporting sur l’activité. Il vous impose également les produits à commercialiser, les formations à suivre…Au plan organisationnel, vous êtes bien tributaire du franchiseur. Et, donc, vous allez perdre votre indépendance de dirigeant d’entreprise.

Mais cette « perte » d’indépendance est à comparer avec ce que vous allez gagner dans l’adhésion à un réseau ! La force du réseau va vous permettre de faire prospérer votre affaire, de vous concentrer sur son développement, sur la relation client et le management quotidien. Et aussi de sortir de l’isolement vécu par de nombreux dirigeants…

Alors, cette contradiction apparente entre une indépendance juridique -qui vous rend responsable de votre activité professionnelle et ce à vos risques et périls- et cette dépendance organisationnelle et commerciale vis à vis du franchiseur, est finalement ce qui fait tout l’intérêt de la franchise !

Sachez qu’en outre, il existe des garde fous : en cas de supériorité et de subordination trop poussée par le franchisée, il peut y avoir requalification du contrat de franchise en contrat de travail. Enfin si vous voulez faire de la stratégie, sachez que certains réseaux demandent à leurs franchisés de s’impliquer au niveau central…

Et toutes ces démarches à effectuer ! Pourquoi le franchiseur n’en fait-il pas plus ?

Vous pouvez vous sentir accablé par les démarches administratives à réaliser, en particulier en phase de lacement. Il faut convenir que celles-ci sont lourdes !

Mais, et c’est là la force du réseau de franchise : vous avez l’avantage de pouvoir consulter les nombreux documents et informations transmis par la tête de réseau (cf Loi Doubin)…et recourir à son accompagnement et à des guides ou des annuaires très pratiques !

Seul bémol : le business plan et ‘étude de marché que vous devrez réaliser par vous-même…mais c’est assez normal si vous voulez bien connaitre votre futur business.

La création d’une entreprise en franchise reste une création d’entreprise, avec sa prise de risque, normale, et donc ses peurs pas toujours fondées!

A vous d’oser maintenant !

Print Friendly